In Stock

Gustave Adolphe Suède 1793

Description

Lettre adressée à Bénigne Gagneraux, peintre et dessinateur néo-classique français.

En 1784, il est remarqué par le roi de Suède Gustave III qui lui achète plusieurs tableaux2. Pendant la Révolution française, Gagneraux est toujours à Rome lorsque se déclenchent les émeutes antifrançaises de 1793. Il est blessé et doit se réfugier à Florence, là-même où il se met au service du grand duc de Toscane Ferdinand III3. En 1794, il est nommé peintre d’histoire de la Cour de Suède. Il meurt à Florence l’année suivante, défenestré de son domicile, accidentellement ou plus probablement par suicide3.

Redécouvert dans les années 1970, l’œuvre de Bénigne Gagneraux a été réévalué à partir des travaux de Robert Rosenblum et de l’exposition de David à Delacroix, qui aboutissent à une exposition rétrospective en 1983 à Dijon et Rome. Son Recueil de planches gravées exécutées à Rome d’après l’Antique de 1792, précède les gravures au trait de John Flaxman, et a une influence sur Jean-Auguste Dominique Ingres4 et sur la secte des Barbus, le mouvement radical néo-classique5.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Gustave Adolphe Suède 1793”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.